Disneyworld

Comme tous les autres baby-boomers, nous sommes particulièrement influencés par les premières impressions laissées dans notre esprit par la forme d’art la plus noble: le dessin animé. Le leitmotiv de ces chefs-d’œuvre de Walt Disney et de ses collaborateurs géniaux était indéniablement clair et transparent et traversait comme un fil rouge chaque nouvelle histoire (très appréciée). Tout finissait bien, même si, entretemps, la situation paraissait parfois sombre ou désespérée.

Outre quelques constats scientifiques sur les liens établis entre un certain nombre de variables qui déterminent l’évolution des bourses (tels les taux d’intérêt, les bénéfices des entreprises et les primes de risque) et nous fournissent une stratégie cohérente à long terme, notre foi inébranlable dans la philosophie Disney nous permet également de garder prise à court terme…

Lire la suite

Ce sont les soldes!

Et on les retrouve un peu partout. Aussi bien sur les marchés boursiers qu’à la pompe à essence. Seules les obligations d’État en Allemagne et aux États-Unis sont encore plus onéreuses, si tant est que ce soit possible, et offrent tout au plus une rémunération minimale à ceux qui souhaitent s’engager sur de longues périodes. Nous délaissons toutefois ce dernier risque. Mais les baisses enregistrées par les marchés boursiers et les prix du pétrole offrent des perspectives intéressantes. Commençons par la diminution brusque et marquée du prix de cette substance visqueuse qui domine encore toujours notre approvisionnement énergétique.

Lire la suite