Yellen candidate à la présidence!

Les américanophiles, dont je suis, s’étonneront toujours qu’un pays aussi puissant que les États-Unis semble incapable depuis plus d’une génération de présenter des candidats solides et crédibles à l’élection présidentielle, excepté Reagan et Clinton (leurs premières années). Le président actuel n’est pas dépourvu de bonne volonté mais se heurte à la résistance de la majorité républicaine qui s’est transformée en obstruction systématique durant son mandat. Apparemment, le chemin vers cette fonction suprême est devenu si difficile que personne ne peut plus espérer, sur la base de ses qualités intrinsèques, se servir du bureau ovale à Washington comme d’un véritable bureau de travail. Il en faut prendre de l’avance pour en conserver suffisamment jusqu’à la victoire finale. Lire la suite

Balthazar Picsou boit du petit-lait

Rares sont les activités qui procurent plus de plaisir à l’être humain (moyen) que celle qui consiste à calculer ses gains. Ceci est encore plus vrai à l’issue d’une période de hochements de tête généralisés et de mise à profit de toute occasion pour pointer, grommellements réprobateurs à la clé, l’inévitable échec associé à une vision à long terme optimiste. Or, cette vision reposait sur des critères rigoureux destinés à objectiver autant que possible les ressorts sous-jacents aux mouvements boursiers et à repasser systématiquement au crible l’évolution des marchés financiers au regard de leur assise fondamentale. Lire la suite