Ce matin-là en Chine…

Le gouvernement chinois fait (enfin) ce qu’il faut: tester dans un premier temps les marchés monétaires avec une baisse modeste de son taux directeur, puis procéder à une diminution tout aussi modérée que prévisible des réserves obligatoires des banques. Il est ainsi possible de déterminer de manière relativement précise si les objectifs visés (tel l’octroi de crédits à l’industrie) peuvent être atteints sans effets secondaires indésirables (par exemple une stimulation du secteur de l’immobilier). Les résultats des tests se sont révélés très encourageants, ce qui a permis de mettre en œuvre une étape supplémentaire en matière de baisse des taux d’intérêt et d’offrir lundi matin aux marchés financiers une nouvelle diminution des réserves bancaires obligatoires. Lire la suite

Heureux qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage

Il faut l’admettre, nous avons épuisé tout notre vocabulaire pour décrire encore correctement l’épopée des marchés des actions et des obligations. C’est la raison pour laquelle nous sommes contraints de nous inspirer de poèmes (que nous avons dû apprendre par cœur) de l’enseignement secondaire – dans ce cas-ci, un ‘sonnet’ si notre mémoire ne nous fait pas défaut … Lire la suite

Où se passait la fête (économique)?

Vous n’avez sans doute pas été vraiment surpris par la chute majeure du baromètre conjoncturel américain le 1er avril, les chiffres de l’indice ISM industriel ayant même frôlé dangereusement la barre des 50 %. Les marchés financiers ont cependant réagi de manière extrêmement posée et n’ont, tout bien considéré, pas fait trop grand cas de la quatrième baisse consécutive de cet indice de premier ordre. Lire la suite