Sancto Subito

Il y en a au moins un, en l’occurrence une, qui fait ce qu’il faut au moment opportun et dans de justes proportions pour influencer à bon escient l’évolution économique et financière, sans forfanterie, ni tralala. Et cela pour un salaire annuel à peine supérieur à 200.000 euros. Lire la suite

Ne croyez pas les oiseaux de mauvais augure

Un journaliste a eu la chance, il y a bien longtemps, d’interviewer J. Pierpont Morgan, un magnat boursier, fumeur invétéré et collectionneur d’art qui, en 1895, a quasi sauvé à lui tout seul le système financier américain de l’effondrement (un tour de force qu’il a même réédité en 1907). Il lui a posé d’emblée cette question.

Comment pensez-vous que les marchés d’actions évolueront demain? Sous sa large moustache, censée détourner l’attention de son nez violacé, notre sage souffla cette courte réponse au journaliste: It will fluctuate. En soulignant le troisième mot. C’était et reste la seule réponse correcte, qui traduisait en même temps la compréhension pointue des mécanismes boursiers de ce banquier d’affaires aguerri. Lire la suite

Premier de la classe

Sur le plan de l’inflation, la Belgique dépasse ses partenaires de la zone euro de la tête et des épaules. Nous pourrions même avancer, non sans un certain cynisme, que notre pays est le meilleur élève de la classe s’agissant de l’un des principaux objectifs de politique de la Banque centrale européenne. Depuis des années, la BCE essaie en effet, à travers des mesures extrêmes, d’orienter les prix à la hausse dans la zone euro et ainsi de relever les attentes inflationnistes des opérateurs économiques aux alentours de 2 % en rythme annuel. Les attentes inflationnistes les plus récentes dans la zone euro indiquent actuellement que cet objectif est en vue après des années de lutte acharnée et de critiques acerbes (surtout allemandes) contre cette approche. Lire la suite