La valeur augmente avec les années

La valeur augmente avec les années

Et les inévitables rides aussi. Mais elles vont bien à Mme le président de la Fed. Nous nous en tenons au masculin générique parce qu’elle a déclaré à plusieurs reprises avoir une dent contre le terme de « présidente ». Ses désirs sont des ordres. D’une part parce que ce titre ainsi « désexualisé » contribue à effacer l’inégalité des genres, mais principalement par profond respect à l’égard de cet important pilier et de sa politique limpide. Nous en avons eu encore confirmation avec la hausse récente du taux d’intérêt directeur américain pour laquelle la Réserve fédérale (Fed) avait émis des signaux en temps voulu. La banque centrale américaine entendait resserrer (légèrement) sa politique monétaire afin de tuer dans l’œuf toute tension inflationniste éventuelle. Tout le monde avait été prévenu. Le prochain resserrement de 25 points de base devrait avoir lieu au plus tôt en décembre ou en janvier. D’ici là, toute nouvelle hausse serait totalement inutile.

Lire la suite

And the winner is…

Celui qui voulait remporter ce match devait avant tout disposer d’une bonne organisation, faire preuve d’audace lors de la mise au point d’une stratégie parfaitement étudiée et savoir motiver ses collaborateurs afin qu’ils donnent le meilleur d’eux-mêmes au moment opportun. Comme de coutume, cet ultime bras de fer a eu lieu juste après les élections parlementaires britanniques. Lire la suite

Encore un dernier conseil rapide destiné aux fourmis (maintenant qu’elles s’apprêtent à envahir définitivement le monde)

Encore un dernier conseil rapide destiné aux fourmis (maintenant qu’elles s’apprêtent à envahir définitivement le monde)

Le fait que l’être humain prétende trôner sur le plus haut échelon de l’échelle de l’évolution est accueilli par un silence bienveillant par les autres espèces du règne animal.

Comment une espèce peut-elle se bercer d’une telle illusion alors qu’elle ne se distingue que par des actes de cruauté indicibles à l’encontre de ses pairs et par le joug impitoyable qu’elle impose aux autres créatures? Cette sous-espèce d’anthropoïdes – qui marche plus ou moins debout – semble en outre ne pas pouvoir résister à un désir compulsif d’auto-destruction, rendant ainsi invivable, de façon incomparable et systématique, son propre environnement. Lire la suite