Anges et démons

La bourse américaine s’apprêtait à vivre un automne tranquille, en surfant sur ses niveaux record enregistrés au sortir de l’été. Les vents étaient en effet porteurs : des résultats d’entreprises impressionnants, des perspectives économiques robustes, une remontée limitée des taux d’intérêt à long terme et des primes de risque raisonnables pour amortir d’éventuels contrecoups. Lire la suite

Méchant petit coup de froid

La marée d’automne rythmait depuis quelques semaines déjà les marchés financiers américains, avec une montée des taux à court et long termes sur fond de momentum économique qui semblait pouvoir encore gagner en puissance. En cette saison, une soudaine offensive hivernale n’est cependant jamais à exclure, tout comme de belles journées d’été indien. Dans ces conditions, les bourses sont soumises à de fortes fluctuations, prises entre la peur d’un véritable hiver et l’espoir de voir les nuages noirs s’éloigner rapidement. Lire la suite

Après le chaud, l’heure est venue de souffler le froid

Avant de prendre véritablement les rênes du pouvoir, les partenaires de la coalition gouvernementale italienne actuelle ne craignaient pas d’effrayer régulièrement les marchés financiers en annonçant des propositions plus extravagantes les unes que les autres. Les mesures préconisées, comme l’augmentation des pensions et l’instauration d’un revenu « de citoyenneté », visaient en priorité à flatter l’électorat du gouvernement populiste. Aux yeux des autres, elles apparaissaient surtout aussi inefficaces qu’irréalistes. Vu l’endettement public colossal de l’Italie, de telles largesses budgétaires ne sont supportables en effet que si la croissance économique génère suffisamment de recettes fiscales pour les compenser. Lire la suite