Comptes à rebours

Il était le seul à avoir remarqué le petit détail qui change tout. Contrairement aux autres membres de la commission d’enquête[i], qui braquaient leurs yeux sur les images de l’explosion de la navette spatiale Challenger. Richard Feynman, selon toute vraisemblance l’homme le plus intelligent qui ait jamais marché sur cette planète Terre, observait non pas la fusée mais les spectateurs[ii] venus en masse assister au lancement de la navette au Kennedy Space Center le 28 janvier 1986. Il a eu son attention attirée par les bonnets en laine et les grosses écharpes que portaient de nombreuses personnes dans cette foule. Rien de spécial dans nos régions au mois de janvier mais une météo très inhabituelle en Floride en cette période de l’année. Il n’en fallait pas plus pour que le physicien et lauréat du prix Nobel fasse le lien entre ces températures frisquettes et l’éjection du minuscule joint en caoutchouc (en raison du gel donc), qui allait laisser entrer les gaz qui scelleraient le sort des sept membres de l’équipage de la navette.

Lire la suite