Vol au-dessus d’un nid de coucous

Le spectacle de haute tenue que nous a offert la Chambre des communes britannique tout au long de l’après-midi de samedi dernier nous a divertis comme jamais. Quel régal pour les spectateurs et surtout pour les auditeurs ! Les acteurs ont échangé des arguments aussi pointus qu’une dague anglaise, en veillant à ce point à respecter la tradition d’un débat équilibré qu’on en oubliait presque le mépris que les deux camps nourrissent l’un envers l’autre. Ces débats, marqués par un humour pince-sans-rire et un choix des mots exquis, avaient tous les accents d’un drame shakespearien et des différentes nations constitutives du Royaume-Uni.   Lire la suite

Parlez doucement et tenez un gros bâton

Le 13 mai, les marchés financiers ont subi de lourdes pertes, en particulier les bourses américaines. Ainsi, l’indice S&P a reculé de 2,4 % et l’indice NASDAQ, la bourse américaine des valeurs technologiques, a même perdu 3,4 %, après avoir déjà cédé beaucoup de terrain au cours de plusieurs séances précédentes. Si ces baisses sont importantes, elles interviennent, ne l’oublions pas, après un début d’année marqué par une forte hausse des cours des actions. Lire la suite

111 printemps

C’est un bel âge. La carte des sincères félicitations de Sa Majesté à l’arrière-plan, le plus vieux des Britanniques a soufflé les bougies de son gâteau de jubilé devant les caméras de la BBC. Normalement, la vénérable chaîne télé britannique ne daigne s’intéresser qu’aux grands événements mondiaux et aux mariages princiers. Mais elle avait dérogé à ses nobles principes pour les festivités en l’honneur de Bob Weigthons. Il est vrai que le malicieux (plus que) centenaire avait annoncé qu’il livrerait enfin le secret de son âge canonique (et de sa bonne santé).

La caméra attendait donc fébrilement les révélations d’un Bob toujours bien alerte. Il s’est dévoilé avec le flegme et la confiance d’une personne qui sait que ses paroles resteront inscrites à jamais dans le grand livre mondial des bons mots. My secret to long life? (…) I just avoid dying. Lire la suite

Good cop, bad cop

L’exacerbation des tensions commerciales entre les États-Unis et ses principaux partenaires domine l’actualité économique, obligeant les marchés financiers à assister, impuissants, à cette évolution inquiétante. Certes, nombre d’investisseurs sont persuadés que le climat finira par s’apaiser (si ce sentiment ne prédominait pas, les bourses auraient reculé beaucoup plus). Mais ils n’en mènent pas large pour autant. Qui peut deviner en effet la suite qu’y donnera ce président américain capricieux, toujours en quête du prochain coup de bluff à l’égard de ses adversaires. Nous avons observé à cet égard qu’il s’inspire largement des techniques d’interrogatoire utilisées par la police américaine dans les séries télé. Un policier met le suspect sous pression en le menaçant de toutes sortes de poursuites tandis que l’autre essaie de gagner sa confiance en lui proposant une échappatoire s’il « passe à table ». Lire la suite

Ce n’est pas le moment de jouer les héros (non diversifiés)

Les seules élections qui comptaient un peu à nos yeux ont conduit à une forme d’impasse jusqu’à présent. Les scrutins français, néerlandais et même américains ne nous ont guère émus et ont même produit des résultats plutôt positifs, du point de vue des rendements boursiers.

Les élections en Allemagne charrient de plus grands enjeux. La (toujours) chancelière allemande est en effet, depuis des lustres, le point d’ancrage de la zone euro. Nous serions beaucoup plus marris de la voir quitter la scène politique allemande et européenne.   Pour l’heure, les négociations découlant des résultats des élections du mois de septembre butent sur des oppositions/contradictions inconciliables à première vue. Un blocage inhabituel pour nos voisins d’outre-Rhin, alors que les échiquiers politiques belge et néerlandais sont le théâtre depuis des temps immémoriaux de longues et harassantes tractations politiques au lendemain de pratiquement tous les scrutins. Lire la suite

Et si on oubliait le mois d’août une fois pour toutes!

Le mois d’août semble prendre plaisir à déjouer les plans des humains, les grands de ce monde comme le commun des mortels. Est-ce dû au raccourcissement subit, et toujours surprenant, des jours qui annonce l’arrivée inexorable de l’automne et de l’hiver? Ou plutôt au sentiment que tout ce qui devait être récolté est déjà engrangé, même si la moisson n’a pas été fameuse et qu’il n’y a plus rien à attendre des mois qui nous séparent de la fin de l’année? C’est aussi le souvenir collectif, à présent inscrit dans notre ADN, des échecs retentissants qui semblent être le lot funeste des plans grandioses concoctés dans la ferveur des mois d’été et qui s’enlisent ou dégénèrent dramatiquement dans les mois qui suivent. Comme lorsque les hordes teutonnes envahissent notre petit pays le 4 août 1914 en croyant pouvoir revenir tranquillement dans leurs foyers à la Noël. Ou la contre-offensive britannique tragique lancée en août 1917 qui s’embourbe ensuite dans les plaines d’Ypres. Ou le dictateur irakien qui décide le 2 août 1991 d’envahir son petit voisin riche en pétrole, persuadé qu’il n’en ferait qu’une bouchée. Un conflit dont les retombées nous affectent toujours aujourd’hui. Ou peut-être aussi un événement du 2 août 1964, aujourd’hui oublié: l’intervention menée dans la baie du Tonkin par les troupes américaines qui l’imaginent rapide et décisive. Elle se terminera piteusement en 1975 avec leur départ du Vietnam dans un chaos indescriptible. Lire la suite

La valeur augmente avec les années

La valeur augmente avec les années

Et les inévitables rides aussi. Mais elles vont bien à Mme le président de la Fed. Nous nous en tenons au masculin générique parce qu’elle a déclaré à plusieurs reprises avoir une dent contre le terme de « présidente ». Ses désirs sont des ordres. D’une part parce que ce titre ainsi « désexualisé » contribue à effacer l’inégalité des genres, mais principalement par profond respect à l’égard de cet important pilier et de sa politique limpide. Nous en avons eu encore confirmation avec la hausse récente du taux d’intérêt directeur américain pour laquelle la Réserve fédérale (Fed) avait émis des signaux en temps voulu. La banque centrale américaine entendait resserrer (légèrement) sa politique monétaire afin de tuer dans l’œuf toute tension inflationniste éventuelle. Tout le monde avait été prévenu. Le prochain resserrement de 25 points de base devrait avoir lieu au plus tôt en décembre ou en janvier. D’ici là, toute nouvelle hausse serait totalement inutile.

Lire la suite

Encore un dernier conseil rapide destiné aux fourmis (maintenant qu’elles s’apprêtent à envahir définitivement le monde)

Encore un dernier conseil rapide destiné aux fourmis (maintenant qu’elles s’apprêtent à envahir définitivement le monde)

Le fait que l’être humain prétende trôner sur le plus haut échelon de l’échelle de l’évolution est accueilli par un silence bienveillant par les autres espèces du règne animal.

Comment une espèce peut-elle se bercer d’une telle illusion alors qu’elle ne se distingue que par des actes de cruauté indicibles à l’encontre de ses pairs et par le joug impitoyable qu’elle impose aux autres créatures? Cette sous-espèce d’anthropoïdes – qui marche plus ou moins debout – semble en outre ne pas pouvoir résister à un désir compulsif d’auto-destruction, rendant ainsi invivable, de façon incomparable et systématique, son propre environnement. Lire la suite